C'est tendancePour vous servir

5 moyens de découvrir une ville

Visiter-une-ville

Partir en voyage est toujours une grande aventure ! Que ce soit en France ou au bout du monde, il y a toujours beaucoup à découvrir. Entre les grands stressés qui aiment tout prévoir et ceux qui ne font pas de plan, à chacun sa manière de voyager ! Mais pour la découverte d’une ville, entre applications, chasses au trésor et rencontres avec des locaux, il existe de nouvelles façons de visiter.

Les guides

Traditionnellement, le guide papier reste l’outil favori des français pour découvrir une ville et ne rien manquer. Entre bons plans, coups de cœur et plans, les guides sont de véritables alliés pour choisir les sites à visiter. On y retrouve une multitudes d’informations comme l’histoire du lieu, les horaires d’ouverture ou encore les tarifs d’entrée. Mais depuis quelques années, ces guides se sont digitalisés. Il est donc possible de consulter la plupart de ces informations sur leurs sites. Les plus connus sont Le Routard, Le petit futé, Lonely Planet… Aujourd’hui il est possible de retrouver ces infos dans les applis des guides à télécharger gratuitement. Chaque guide a une identité propre et aura donc un ton particulier. À vous de faire votre choix ! Certains seront des compagnons parfaits pour de très longs voyages alors que d’autres vous proposeront des itinéraires à réaliser le temps d’un week-end.

Découvrir la ville avec un local

Découvrir une ville avec ses habitants

Grâce au développement d’Internet, il existe de nombreuses plateformes pour mettre en relation les voyageurs. Elles servent notamment faire le lien entre des personnes qui veulent visiter une ville et des habitants. Certains locaux acceptent bénévolement de consacrer quelques heures pour faire découvrir les lieux qu’ils aiment. On retrouve ces bénévoles sous le nom de greeters. Loin des clichés touristiques, cette formule permet de créer du lien, de découvrir des lieux atypiques et de pratiquer une autre langue si c’est à l’étranger. Cela assure aux visiteurs de vivre une expérience unique. Aujourd’hui différents sites permettent cette mise en relation. Il existe des sites ou des groupes Facebook comme greeters.fr, londongreeters.org, madrid.greeters.info…  Le véritable + de cette formule est une découverte unique de la ville et adaptée à ce que vous aimez. Généralement, plusieurs portraits de greeters vous sont proposés avec des informations sur chacun (centres d’intérêts, lieux favoris, âge…). Vous êtes par conséquent libres de contacter la personne qui vous correspond le plus et de convenir avec elle d’une visite en fonction de ses possibilités. Les visites sont gratuites mais vous êtes libres de faire un don ou d’offrir une attention.

Les chasses au trésor

La découverte d’une ville peut aussi se faire de manière moins traditionnelle et s’organiser autour du jeu. Le principe ? Se balader en suivant les indices afin de découvrir les incontournables (ou au contraire les lieux insolites) d’une ville. Cela permet donc de découvrir de manière ludique et d’apprendre parfois l’histoire grâce aux petits points faits à chaque étape. Cela peut être un moyen parfait pour des visiteurs aguerris qui ont envie de nouveauté ou pour une famille avec des enfants et adolescents afin qu’ils se prennent au jeu. L’avantage de cette solution est qu’il y aura forcément une énigme qui vous intéressera. Les parcours sont adaptés à l’âge du participant ou encore au temps disponible pour faire le jeu.

Chasse aux trésors

Blogs de voyages

Il y a aujourd’hui une multitude de blogs consacrés au voyage. Certains font rêver avec de belles photos et d’autres choisissent de vous confier leurs conseils et bons plans. Il y en a donc pour tous les goûts et toutes les manières de voyager : en van (levanmigrateur.com), en famille (www.voyagefamily.com), des aventuriers solitaires (www.vizeo.net)… Tous les budgets sont également représentés, du fan de camping à l’accro du luxe qui profite des plus beaux palaces (experiencesluxe.com). Vous vous y retrouverez forcément ! L’avantage de ce format est de pouvoir trouver des conseils de personnes qui ont vécu une expérience, la partagent avec vous et qui vous font leur recommandation. Le ton est libre et généralement les internautes n’ont aucun engagement vis-à-vis des lieux qu’ils vous font découvrir (néanmoins certains influenceurs disposant d’une grande communauté de fan monnayent leurs articles).

Les sites institutionnels

Entre sites d’ambassades et sites d’offices de tourisme, vous trouverez sur ces supports une multitude de renseignements au niveau administratif mais aussi sur les visites à faire. En effet, les sites d’offices de tourisme regorgent de conseils, de propositions et de bonnes adresses. Ils tiennent également généralement un calendrier des événements ce qui peut être une excellente opportunité de ne rien rater ! Si vous avez choisi de visiter une grande ville, c’est aussi ici que vous trouverez votre bonheur avec la mise en vente de pass. C’est pass vous permettent non seulement de visiter de nombreux monuments, musées et autres lieux mais de bénéficier de tarifs réduits.

One comment

  1. je trouve en effet que les guides papiers sont un très bon moyens de découvrir un ville (c’est toujours sympa à lire et découvrir) mais j’aime bien passer du temps à lire des blogs un peu plus persos écrits par les gens qui ont visité la ville. j’habite moi-même à Lisbonne et depuis quelques années et il m’arrive encore de découvrir des super bonnes adresses en lisant des blogs de personnes qui sont venues visiter la ville. j’ai moi-même un site personnel autour de Lisbonne dans lequel je donne des informations pour ceux qui veulent venir visiter la ville ou habiter dans le pays (https://essencial-portugal.com/fr/), je trouve les infos toujours un peu plus personnelles sur ce type de plateformes. bonne journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.