ActualitésAilleurs dans le monde

Brexit et séjours linguistiques

Vous êtes nombreux à vous demander : quels sont les changements réellement induits par l’entrée en vigueur du Brexit pour vos voyages et séjours linguistiques au Royaume-Uni ? Tour d’horizon de la question.

Qu’est-ce que le « Brexit » ?

Le terme « Brexit » n’est autre que la contraction de “British exit”, signifiant “sortie du Royaume-Uni” en Français. Il a été décidé par les Britanniques le 23 juin 2016. A la question : “le Royaume-Uni doit-il rester un membre de l’Union européenne ou quitter l’Union européenne ?”, 52 % d’entre eux ont répondu “Leave” (quitter).

Mais il restait quelques détails à régler, car, vous vous en doutez, on n’efface pas si rapidement 45 ans de vie commune. Pendant plusieurs années riches en rebondissements, Britanniques et Européens ont bataillé dur pour se mettre d’accord sur ce qui changerait concrètement lors du divorce… et sur ce qu’ils remettaient à plus tard.

Quelles sont les conséquences du Brexit ?

La séparation s’est faite en deux temps. Le 31 janvier 2020, le pays a officiellement quitté l’Union européenne, cessant ainsi de prendre part à ses décisions.

Mais ce n’est qu’à partir du 31 décembre 2020 que l’essentiel des changements a eu lieu. L’année dernière a donc été une “période de transition”, au cours de laquelle le pays a maintenu l’essentiel de ses liens avec l’Union Européenne.

Le premier changement majeur qui nous concerne porte sur les nouvelles formalités d’entrée.

Passeport

En effet, les voyageurs ne pourront plus utiliser une carte d’identité nationale de l’UE, de l’EEE ou de la Suisse pour entrer au Royaume-Uni, et ce depuis le 1er octobre 2021. Nous devons désormais tous être en possession d’un passeport qui devra être valide durant la totalité de notre séjour au Royaume-Uni.

Pour rappel, l’Union Européenne compte 27 pays, que l’on nomme Etats Membres, et qui sont : l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, la Bulgarie, Chypre, la Croatie, le Danemark, l’Espagne, l’Estonie, la Finlande, la France, la Grèce, la Hongrie, l’Irlande, l’Italie, la Lettonie, la Lituanie, le Luxembourg, Malte, les Pays-Bas, la Pologne, le Portugal, la République tchèque, la Roumanie, la Slovaquie, la Slovénie et la Suède.

Tous les ressortissants de ces pays doivent donc à présent présenter un passeport valide pour entrer au Royaume Uni. Dès lors qu’il s’agit d’un court séjour (moins de 6 mois), comme c’est le cas de la plupart de nos séjours linguistiques, vous n’aurez en revanche pas besoin d’un visa.

passeport séjours linguistiques et brexit

Visa

En revanche, depuis le 1er octobre 2021, les voyageurs non-ressortissants de l’Union Européenne devront au préalable faire la demande d’un visa. Pour cela, les personnes concernées devront prendre rendez-vous en ligne avec le consulat de Grande-Bretagne situé à Paris. Puis se rendre sur place afin de déposer leur demande.

Démarches

L’obtention de ces documents, que ce soit le passeport, le visa ou les 2, nécessite des démarches et entraine des frais. Il est donc important d’anticiper au mieux leurs demandes. Coté passeport, le prix varie en fonction de l’âge du demandeur :

  • Les mineurs de moins de 15 ans : 17 euros
  • Les mineurs de 15 à 17 ans : 42 euros,
  • Les personnes majeures (donc âgés de 18 ans et +) : 86 euros,

Il peut donc être judicieux de faire sa demande avant l’anniversaire de ses 16 ou 18 ans afin de profiter des tarifs les plus bas.

Autre point non négligeable dans la demande d’un passeport : le délai. En fonction des mairies, il varie et peut être très long. Il est donc nécessaire d’entamer les démarches au plus tôt, afin de pouvoir envisager sereinement son voyage.

En ce qui concerne le visa, là aussi, les délais d’obtention doivent être pris en considération, ainsi que le coût. Il semblerait que le délai soit d’environ un mois, mais selon la période, cela peut varier. Il est donc nécessaire de commencer les démarches le plus tôt possible. Quant à son coût il est actuellement de £95, soit environ 115€.

Les points essentiels à retenir concernant les formalités d’entrée au Royaume-Uni sont donc les suivants :

  • Depuis le 1er octobre 2021, tout voyageur doit présenter un passeport valide durant toute la durée de son séjour,
  • Les non ressortissants de l’Union Européenne, bien que résidant en France ou en Suisse, devront faire la demande d’un visa.
demande visa séjours linguistiques et brexit

Les questions que vous vous posez

Alors, ces nouvelles formalités d’entrée auront-elles un impact aux frontières, c’est-à-dire dans les terminaux d’aéroport, d’Eurostar, d’Eurotunnel ou de ferry ?

Vous ne devriez rencontrer aucune différence dans le contrôle de sécurité aux aéroports. Ni en termes de temps à prévoir avant l’embarquement.

Comment les contrôles aux frontières seront-ils gérés lorsque les passagers arrivent en Irlande du Nord en provenance de la République d’Irlande ?
  • Si vous vous rendez en République d’Irlande (Dublin, Galway, Cork, Tralee, etc) directement depuis la France avec les lignes Cherbourg/Rosslare, Cherbourg/Dublin ou Roscoff/Cork : les formalités découlant du Brexit ne s’appliquent pas, puisque vous restez dans l’UE. Vous pouvez donc voyager avec la carte nationale d’identité, ou le passeport pour ceux qui en ont un.
  • Si vous prévoyez un circuit au cours duquel vous visiterez la République d’Irlande et l’Irlande du Nord, vous pourrez vous déplacer avec votre seule carte d’identité.

En gros, pour la circulation des personnes entre ces deux aires géographiques, Européens et Britanniques se sont engagés à ce que rien ne change. 

Nous en venons maintenant aux soins de santé pour les citoyens de l’UE en visite au Royaume-Uni.

Là aussi, pas de changement pour l’instant. Vous pouvez continuer à utiliser une carte européenne d’assurance maladie valide délivrée par votre pays d’origine pour accéder aux soins de santé.

Attention : cette carte ne remplace en aucun cas une assurance voyage qui vous offre les garanties d’assistance et de rapatriement dont vous pourriez avoir besoin.

Enfin, vous êtes nombreux à vous demander si les visiteurs de l’UE peuvent utiliser leur téléphone mobile au Royaume Uni, sans surcoût.

Le prix que vous allez payer pour les appels, les SMS et les données mobiles au Royaume-Uni et dans l’UE dépendra de votre opérateur. Nous vous invitons donc à vous rapprocher de votre opérateur avant de voyager pour obtenir l’information.

L’occasion de découvrir l’Irlande

Si ces nouvelles conditions vous donnent envie d’aller voir ailleurs : pourquoi ne pas explorer l’Irlande ? C’est l’alternative parfaite ! A deux pas, c’est pourtant un pays aux charmes différents mais tout aussi enchanteurs. Amoureux de la nature, vous y découvrirez de vastes étendues luxuriantes, des falaises impressionnantes et plages féériques. L’île regorge également de châteaux médiévaux. Pour les plus citadins, le centre des villes de Dublin, Cork, Galway ou encore Belfast en Irlande du Nord ne pourront que vous séduire !

L’accent y est différent mais les habitants tout aussi chaleureux et amicaux ! Un excellent moyen de progresser en anglais.

CLC vous propose de nombreux séjours en Irlande. Que vous recherchiez des cours particuliers chez le professeur, un stage spécialement adapté aux étudiants de CPGE, un séjour en classe internationale ou encore un mélange entre langue et découverte avec cours d’anglais et multiples activités culturelles, vous trouverez forcément ce que vous recherchez !

Découvrez tous nos séjours ICI.

Irlande séjours linguistiques et brexit

Et pour tout savoir autrement, voici notre vidéo pour comprendre le Brexit en quelques secondes :

Alors, c’est plus clair ? Si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas à les écrire en commentaire sous cet article.

Vous pouvez également nous contacter :

Tags:

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.