C'est tendancePour vous servir

Tourisme alternatif : un choix séduisant

A la découverte des autres - Tourisme alternatif

A une période où le développement durable revêt une importance capitale, le tourisme durable croît un peu plus chaque jour sous de nombreuses facettes.

Alors pourquoi ne pas découvrir deux variantes de ce type tourisme ? Non seulement c’est bon pour la planète, les populations autochtones et l’économie locale mais notre satisfaction personnelle est également accrue. En réalité, c’est un voyage expérientiel à la découverte des autres, mais aussi de soi !

Vers un tourisme participatif : découvrir et partager

Vous êtes sur Instagram ? Alors vous avez, à 99% de chance, déjà vu des instagramers voyage partageant des moments de vie quotidienne et de partage avec les locaux. En gros, le tourisme participatif, c’est ça (sans les selfies, ça marche bien aussi) ! Vivre avec les populations qui nous accueillent et les aider dans leurs tâches par exemple. Il n’y a pas de guide du bon touriste, ni d’obligation, l’idée est simplement de s’intégrer le temps d’un voyage et non pas d’essayer de transformer l’inconnu, en notre chez nous.

Et ce type de tourisme ne fonctionne pas que pour les pays en voie de développement ! Vous l’avez peut-être même pratiqué sans vous en douter en partageant le quotidien de famille d’accueil à l’étranger par exemple (oui, être cool sans le savoir c’est un don).

Vers un tourisme humanitaire : aider et apporter sa pierre à l’édifice

Le tourisme humanitaire, c’est le voyage gagnant-gagnant par excellence. On rencontre, on crée des liens, on apporte notre soutien, bref : on vit une expérience riche et réciproque et ce, en voyageant. En plus, cela peut réellement permettre de faire des missions uniques, ce qui rend le voyage d’autant plus beau. Néanmoins, des dérives existent et il est important de bien réfléchir à ses objectifs et de se renseigner sur la destination choisie pour ne pas aller à l’encontre du tourisme durable en nuisant aux populations locales, effet pervers du tourisme de masse. Alors, bien sûr le tourisme humanitaire est louable, il s’agit de faire passer l’intérêt du pays accueillant avant le sien et d’en avoir conscience 🙂