05 65 77 50 21 9h-12h30 | 13h30-17h Prendre rendez-vous
téléphonique
Brochures
gratuites

Comment sont sélectionnées les familles d’accueil ?

La sélection est réalisée par nos correspondants locaux sur la base de visites régulières et de critères rigoureux portant sur la moralité, la qualité de l’accueil, la disponibilité, le confort et la nourriture. La majorité des familles accueille de façon régulière. Ces familles sont notées par les participants en fin de séjour, ce qui nous permet d’assurer un suivi permanent et précis de la qualité de l’accueil sur nos séjours.

Pour la saison écoulée, les taux de satisfaction (notes supérieures ou égales à 3/5) enregistrés sur l’ensemble de nos séjours ont été les suivants : 

ACCUEIL : 96% 

DISPONIBILITÉ : 95% 

CONFORT : 94% 

NOURRITURE : 90%

Nb : Un accès au téléphone est garanti dans chaque famille.

Qui sont les familles d’accueil ?

Les familles d’accueil sont naturellement représentatives de la société du pays. Elles peuvent être de milieux sociaux, ethniques ou religieux très divers. Il peut s’agir de familles avec ou sans enfants, monoparentales, couples de même sexe, personnes seules, retraitées.

Les participants doivent être prêts à accepter d’être placés dans une famille d’un milieu différent du leur. À noter que dans certaines familles, notamment dans les pays anglo-saxons, le fait religieux peut avoir une place très importante avec la participation à un office hebdomadaire ou une prière collective avant les repas.

Quel est le rôle des familles d’accueil ? 

Elles sont tenues d’assurer l’hébergement des participants et s’efforceront de faciliter leur intégration. Cependant elles n’ont pas obligation d’organiser des sorties ou activités le soir ou le week-end. Par ailleurs il n’est pas rare, compte tenu de leurs habitudes, que certaines familles prennent leur repas à un horaire différent de celui des participants et passent du temps à leurs occupations propres. Dans certains pays et notamment en Grande-Bretagne et à Malte, la régularité de l’accueil le rend moins spontané. Le participant ne devra pas être trop exigeant vis-à-vis de sa famille d’accueil. Les familles se sentent moralement responsables des jeunes qui leur sont confiés. C’est pourquoi elles peuvent être amenées à refuser ou limiter une autorisation de sortie à un jeune mineur si elles le jugent nécessaire.

Combien de participants dans les familles ?

Les familles peuvent accueillir jusqu’à 4 participants de diverses nationalités (à l’exception de Malte où la législation leur permet d’accueillir jusqu’à 6 participants), parmi lesquels, en fonction des programmes, 1 ou 2 participants francophones. Le placement s’effectue parfois en chambre individuelle ou le plus souvent en chambre multiple partagée (limité à 3 participants par chambre). De façon générale, les chambres ne seront partagées qu’avec des participants de même sexe et d’écart d’âge n’excédant pas plus de 4 ans pour les mineurs.

Placement à 2 francophones par famille : Ce type d’hébergement est proposé sur la plupart des programmes. Cette option est vivement conseillée pour les plus jeunes car elle contribue à les aider à rompre l’isolement linguistique, à développer le soutien mutuel notamment lorsqu’il est nécessaire d’utiliser les transports en commun. Ce placement n’est possible que pour 2 jeunes de même sexe. 

 Nb : certains programmes offrent exclusivement la possibilité du placement double (c’est-à-dire 2 francophones),  dans le cas de placement double, nous nous réservons la possibilité de placer exceptionnellement 1 ou 3 participants francophones dans une même famille si le nombre total d’étudiants du groupe est un nombre impair.

Puis-je être dans la même famille d’accueil qu’un ami ?

Si le participant souhaite être hébergé avec un ami inscrit sur le même séjour, ils devront tous deux préciser ce choix sur leur bulletin d’inscription, sans que ceci puisse être considéré comme un élément contractuel.

Que faire en cas de désistement de la famille d’accueil ? 

Afin de pallier un désistement éventuel de la famille à la dernière minute, voire en cours de séjour, nous pouvons être amenés à effectuer un changement de famille, sans exclure la possibilité d’un placement temporaire. Les coordonnées peuvent alors être communiquées à l’arrivée sur le lieu de séjour.

Quelles sont les particularités des placements en famille ?

Placement en tant que seul francophone : si vous avez choisi un placement comme seul francophone dans la famille d’accueil et si, exceptionnellement, CLC ne pouvait respecter ce choix, nous vous proposerions alors un placement à deux francophones dans la famille. Dans ce cas, nous nous engageons à vous verser une indemnité représentant le double de l’écart de prix entre les deux types de placement. Si toutefois vous préfériez annuler le séjour de votre enfant, nous vous rembourserions l’intégralité des sommes versées. On ne peut d’ailleurs pas totalement exclure que les correspondants locaux soient amenés à placer deux voire trois enfants ensemble à la dernière minute, y compris à l’arrivée, pour faire face à une situation d’urgence. N’ayant plus la possibilité d’annuler l’inscription de votre enfant, l’indemnité mentionnée ci-dessus vous sera alors versée. Notre correspondant local s’engage à faire tout son possible pour remédier à cette situation mais nous ne pouvons pas non plus totalement exclure que la situation perdure jusqu’à la fin du séjour.

A qui s’adresse l’hébergement en résidence ?

Ce type d’hébergement est conseillé aux jeunes qui souhaitent plus de contacts avec des jeunes étrangers. En effet, les résidences que nous proposons accueillent généralement des étudiants de toutes nationalités. Selon la résidence, il peut s’agir de chambres simples ou multiples avec salle de bain intégrée ou à l’étage.

Comment sont réparties les jeunes en résidence ?

Dans le cas de chambres multiples, nos participants sont généralement placés entre français afin de permettre aux accompagnateurs CLC de mieux encadrer le groupe. 

Les chambres ne seront partagées qu’avec des participants de même sexe et d’écart d’âge n’excédant pas plus de 4 ans pour les mineurs.

Un accès à un téléphone est garanti dans chaque résidence mais l’accès à un réseau Wifi ou une connexion Internet disponible à tout moment ne peut l’être. Notez que dans de nombreux pays, les normes de confort sont inférieures aux normes françaises.